dimanche 25 janvier 2015

Brochettes de coquilles saint-Jacques sauce citronelle coco et purée de panais

J'ai aperçu dans le dernier Elle a table (janvier - février 2015) une recette de brochettes de saint-jacques faites avec des bâtons de citronnelle et j'ai beaucoup aimé l'idée.
Je n'ai pas fait la sauce de la recette qui est très classique, je souhaitais continuer avec la citronnelle.
En accompagnement j'ai choisi une purée de panais et j'ai trouvé qu'elle allait très bien avec la sauce à la citronnelle.



Ingrédients pour 5 personnes :
5 branches de citronelle
10 coquilles saint-Jacques avec corail
10 brochettes dans corail
40 g de beurre salé avec un peu d'huile
Pour la sauce :
15 cl de crème liquide
15 cl de lait de coco
2 cuillères à café de citronnelle surgelée
1/2 cuillère à café de gingembre
sel, poivre
1 cuillère à soupe d'huile
Pour la purée :
800 g de panais
600 g de pommes de terre
40 g de beurre

Pelez les pommes de terre et les panais. Lavez les puis et coupez les grossièrement.
Mettez les dans une casserole. Couvrez d'eau et laissez cuire à petits bouillons pendant une bonne demie heure.
Egouttez et écrasez à la fourchette. Ajoutez le beurre, salez, poivrez et mélangez bien.

Préparez la sauce. Faites revenir la citronnelle et le gingembre dans l'huile pendant 2 minutes. Ajoutez le lait de coco et la crème puis laissez cuire à feu doux 10 minutes. Salez et poivrez.

Glissez les coquilles à travers les bâtons de citronnelle.
Faites chauffer sur feu vif le beurre et l'huile dans une grande poêle. Placez les coquilles dans la poëlle lorsque la matière grasse est bien chaude. Faites les revenir 2 petites minutes de chaque côté puis baissez le feu et cuire encore à peine une minutes de chaque côté.
Disposez les brochettes dans les assiette avec la purée et un peu de sauce sur le côté.

dimanche 4 janvier 2015

Halva entre l'Inde et la Grèce

J'aime bien les deux sortes de Halva que je connais : l'indienne qui est presque orange avec un bon goût d'épices et la grecque à la cannelle.
J'en ai fait un mélange des deux et le résultat est sympathique. J'aurais préféré une semoule plus épaisse car on ne voit pas à l'oeil que c'est un gâteau de semoule tellement celle que j'ai utilisée est fine. J'ai utilisé deux types de plat pour le servir : des petits bols à garnir ensuite de fruits frais (mangue ou agrumes) et dans un plat rectangulaire afin de le couper en petits dés.


Ingrédients pour 8 personnes :
1,5 litre d'eau
Pistils de safran (j'en ai mis 3 pincées mais les miens datent de plusieurs années)
5 gousses de cardamome
220 g de sucre
100 g de beurre doux
30 g d'huile
2 cuillères à café de curcuma
1 petite cuillère à café de cannelle

Préparer le sirop :
mettez l'eau dans une grande casserole.
Ouvrez les gousses de cardamome pour en retirer les graines. Mettez les gousses vides dans la casserole. Ajoutez le sucre et le safran. Portez à ébullition puis laissez chauffer à petits bouillons pendant 10 à 15 minutes.

Prenez ensuite une grande poêle ou mieux une sauteuse à bords hauts. Ecrasez les gousses de cardamome à l'aide d'un pilon.
Faites fondre le beurre avec l'huile et ajoutes les épices (curcuma, cardamome et cannelle) puis la semoule. Faites revenir la semoule sur un feu assez vif (7 sur 9 dans mon cas) et remuez pour qu'elle soit uniformément imbibée de beurre et qu'elle commence à colorer. Baissez le feu (3sur 9 dans mon cas).
Versez ensuite le sirop petit à petit sans cesser de remuer. Attendez que le liquide soit bu pour en rajouter, comme pour un risotto. Laissez la semoule cuire et gonfler.


Lorsqu'il n'y a plus de liquide et que la semoule commence à attacher, éteignez le feu et disposer la dans des ramequins ou dans un grand plat.
Laissez refroidir avant de servir.