samedi 17 décembre 2016

Veau aux carottes et au citron confit

Une recette toute simple mais vraiment très sympa pour l'automne ou l'hiver. Pas besoin de beaucoup d'ingrédients et on peut aussi customiser avec les épices qu'on a sous la main. Pour l'accompagnement, je l'ai servi une première fois avec de la semoule et une seconde fois réchauffé avec des gnocchis, bref du très simple et efficace !


Ingrédients pour 6 personnes :
1,5 kg de jarret de veau (demandez au boucher des morceaux à blanquette)
1 kg de carottes
2 citrons confits
2 gros oignons ou 3 moyens
3 gousses d'ail
1 cuillère à soupe bombée de farine
1 cuillère à soupe de miel
200 ml de vin blanc
le jus d'une orange
Curcuma
paprika
sel, poivre
40 g de beurre
2 cuillères à soupe d'huile

Pelez les oignons, les carottes et les gousses d'ail.
Émincez l'oignon et faites le revenir à feu moyen avec le beurre dans la cocotte (10 bonnes minutes pour qu'il soit translucide. Pendant ce temps, coupez les carottes en rondelles ou demi rondelles si elles sont grosses. Ajoutez les dans la cocotte et mélangez de temps en temps. Ajoutez les gousses d'ail écrasées à l'aide d'un presse ail.
réservez dans un saladier.

Mettez l'huile à chauffer sur feu vif et mettez les morceaux de viande à saisir dans la cocotte.
Saisissez bien chaque face. Je l'ai fait en trois fois car tous les morceaux ne tenaient pas d'un coup dans le fond de la cocotte.
Une fois tous les morceaux saisis sur chaque face, remettez les tous dans la cocottes et versez la farine ne pluie. Mélangez pour bien répartir la farine.
Versez le vin blanc puis ajoutez les légumes. Ajoutez également le jus d'orange et le miel.
Salez, poivrez, ajoutez les épices puis couvrez d'eau. Mélangez bien.
Lorsque les premiers bouillons apparaissent, baissez le feu et couvrez. Laissez cuire une heure trente à feu doux.
Mélangez de temps en temps.
Retirez le couvercle et laissez encore cuire à feu moyen jusqu'à ce que la sauce épaississe un peu.

Servez bien chaud avec de la semoule, des gnocchis ou des pommes de terre.

samedi 10 décembre 2016

Pain perdu salé aux poireaux et au comté

Voici une idée pour ne pas jeter un reste de pain et un plat facile pour un soir de semaine. C'est un mélange entre la recette de pudding trouvée sur Alter Gusto et celle des bredouilles de Piment oiseau. Au début les regards étaient sceptiques mais tout a été mangé !



Ingrédients pour 3 personnes :
2 poireaux
200 g de pain rassi
150 g de comté
200 ml de lait
eau
2 œufs
2 cuillères à soupe d'huile
sel, poivre

Faites tremper le pain dans un récipient avec le lait et de l'eau. Il faut que le pain soit recouvert d'eau et qu'il devienne tout mou.
Lavez les poireaux. Émincez les et faites les revenir dans une poêle avec un peu d'huile pendant une quinzaine de minutes. A vif au début puis à feu moyen ensuite. Salez, poivrez.

Pendant ce temps, coupez le comté en dés.
Émiettez le pain au fur et à mesure. J'avais utilisé un gros bout de pain il a fallu que je l’émiette en plusieurs fois pour que le mélange eau et lait parvienne jusqu'au centre de mon morceau de pain.

Préchauffez le four à 200°.
Videz le mélange l'ait eau du récipient du pain. Essorez ensuite le pain entre vos mains. Remettez le pain égoutté dans le récipient. Ajoutez les œufs et battez le mélange à l'aide d'une fourchette.
Ajoutez ensuite les poireaux et le comté et mélangez.

Répartissez le mélange dans un plat allant au four.
Enfournez pour 30 minutes. Baissez un peu la température du four si le pain perdu gratine trop à votre goût. Dégustez chaud comme ça ou avec une salade verte.

dimanche 4 décembre 2016

Daube de joue de boeuf aux carottes

Il ne faut pas être pressé quand on veut cuisiner de la joue de bœuf car plus elle mijote meilleure elle est ! Ici je l'ai préparée la veille pour le lendemain midi et elle a cuit 7 heures. Elle fondait en bouche, c'était parfait comme temps de cuisson.


Ingrédients pour 6 personnes :
1,4 kg de joue de bœuf (2 à 3 joues selon leur taille)
1 kg de carottes
3 oignons
2 gousses d'ail
1 cuillère à soupe bombée de farine
500 ml de vin rouge
3 feuilles de laurier
sarriette ou thym
40 g de beurre
4 cuillères à soupe d'huile
sel, poivre

Pelez les carottes et lavez les. Pelez les oignons et ciselez les. Pelez les gousses d'ail.
Prenez une cocote (si possible en fonte) et faites y fondre la moitié du beurre et de l'huile.
Faites y revenir les oignons à feu moyens sans qu'ils ne colorent trop et jusqu'à ce qu'ils soient bien translucides (une dizaine de minutes).
Pendant ce temps, coupez les carottes en rondelles ou demi-rondelles si elles sont très larges.
Ajoutez les dans la cocotte. Ajoutez l'ail à l'aide d'un presse ail.
Laissez revenir 10 bonnes minutes à feu moyen.

Pendant ce temps, coupez la viande en morceaux de 3-4 cm de largeur.
Réservez ensuite les carottes dans un saladier.

Faites fondre le beurre et l'huile. Faites revenir les morceaux au fur et à mesure (en fonction de la taille de votre cocotte) sur toutes leurs faces. Une fois que tous les morceaux sont saisis. Remettez les tous dans la cocote et saupoudrez la cuillère bombée de farine. Mélangez bien.
Mouillez avec un peu d'eau. Ajoutez ensuite le vin et laissez sur feu vif.
Ajoutez le mélange carottes, oignons, le laurier et la sarriette ou le thym puis couvrez d'eau.
Salez, poivrez et mélangez bien.
Lorsque la sauce est bouillonnante, couvrez avec le couvercle et laissez mijoter à feu doux pendant au moins trois heures. Éteignez le feu avant d'aller vous coucher.
Le lendemain matin, remettez à cuire sur feu doux à couvert pendant à nouveau 3 heures.
Une heure avant de servir retirez le couvercle pour que la sauce épaississe un peu.
Pendant ce temps, faites cuire les pommes de terre à l'eau pour accompagner ce plat.

mercredi 30 novembre 2016

Carpaccio de radis readmeat, oranges et vinaigrette au persil

Voici une entrée haute en couleurs sur laquelle j'ai flashé en me baladant sur le blog de  chef Nini.
C'est assez simple à réaliser donc la photo suffit à pouvoir réaliser la recette, il faut juste un peu de patience pour la découpe et le dressage !


Ingrédients pour 6 personnes :
3 à 4 radis readmeat selon leur taille
3 oranges
1 cuillère à soupe de moutarde
sel, poivre
1 cuillère à soupe de vinaigre
le jus d'un demi citron
1/2 de bouquet de persil
le jus récupéré lors de la découpe des oranges

Pelez et lavez les radis.
Coupez les en tranches très fines à l'aide d'un couteau bien aiguisé ou mieux encore d'une mandoline.

Pelez les oranges à vif à l'aide d'un couteau puis coupez les en rondelles. Récupérez le jus qui s'écoule à la découpe pour la vinaigrette.

Prenez un récipient profond pour réaliser la vinaigrette à l'aide d'un mixeur plongeant.
Lavez le persil et prélevez les feuilles d'environ un tiers du bouquet.
Mettez du sel, du poivre, le jus d'un demi-citron, la moutarde, le vinaigre et le jus récupéré des oranges et mixez une première fois.
Ajoutez l'huile et mixez à nouveau. Ajoutez enfin les feuilles de persil et mixez jusqu'à ce que la vinaigrette soit bien lisse.
Réservez au frais les radis, les oranges et la vinaigrette jusqu'à quelques temps avant de servir,(20 minutes pour que ce ne soit pas trop froid).

Dressez en alternant oranges et radis dans des assiettes puis ajoutez la vinaigrette.

samedi 26 novembre 2016

Gâteau au yaourt poires amandes

Il fallait absolument que je note cette recette avant de l'oublier car l'ayant réalisée tellement de fois de suite, ce serait dommage de l'oublier dès la fin de la saison des poires !
D'autant que c'est encore la saison des poires.


Ingrédients :
2 grosses poires ou 3 petites
100 g de beurre (moitié doux, moitié salé)
3 œufs
1 yaourt
3 pots de sucre remplis aux 2/3 (moitié cassonade, moitié sucre normal)
1 pot de poudre d'amande
2 pots de farine
1 sachet de levure
3 cuillères à café d'arôme d'amande amère
Beurre et sucre pour le moule

Beurrez et sucrez le moule puis réservez le au frais.
Préchauffez le four à 210°.
Prenez un saladier et faites fondre le beurre au micro ondes puissance moyenne en 2 ou 3 fois.
Ajoutez le sucre, le yaourt et les oeufs puis battez le mélange au fouet.
Ajoutez la poudre d'amande, la farine et la levure puis battez jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux.
Pelez lespoires et retirez le coeur puis coupez les en morceaux.
Ajoutez à l'appareil du gâteau puis mélangez délicatement.
Versez dans le moule et enfournez pour 20 minutes à 210° puis 25 minutes à 170°.

samedi 12 novembre 2016

Gratin pommes de terre, chou et saucisses façon tartiflette

Avec la fatigue de novembre et le froid qui arrive, j'avais envie d'un plat bien revigorant !
Avec le chou on apporte quand même un peu de légumes et les saucisses permettent d'avoir un peu plus de protéines que les lardons.
Ce gratin peut se faire en plusieurs temps pour pouvoir être préparé un soir de semaine en préparant les pommes de terre la veille. Quant à mon chou il était déjà préparé et congelé. Les saucisses sont déjà cuites donc il suffit de les couper en rondelles.


Ingrédients pour 4 personnes :
12 pommes de terre moyennes
500 g de chou (cœur de chou vert frisé ou autre)
4 saucisses fumées d'Alsace (J'en avait 3 et une saucisse de Strasbourg)
10 cl de crème liquide
1/2 reblochon
sel, poivre

Si votre chou n'est pas préparé, lavez le puis émincez le.
Mettez les pommes de terre dans une grande casserole d'eau froide salée. Portez à ébullition et laissez cuire 20 bonnes minutes.
Laissez les refroidir puis pelez les.

Préchauffez le four à 200°.
Mettez un peu de crème liquide dans le fond du plat à gratin.
Coupez les pommes de terre en rondelles. Faites une première couche avec les pommes de terre dans le fond du plat. Coupez les saucisses en rondelles et disposez les par dessus.
Répartissez le chou au dessus. Ajoutez les rondelles de saucisses restantes. Salez, poivre puis faites une dernière couche avec les pommes de terre restantes.
Versez la crème liquide par dessus.
Coupez enfin le reblochon en deux dans l'épaisseur puis chaque moitié en 4. Répartissez les morceaux au dessus des pommes de terre.
Enfournez pour 40 minutes et dégustez bien chaud dès la sortie du four.

dimanche 30 octobre 2016

Soufflés au chocolat

1ère tentative réussie hier soir pour ces soufflés individuels minute. Le seul bémol c'est que mes ramequins étaient un peu gros et on en se rendait pas bien compte qu'ils avaient bien levé.
Afin de ne pas avoir trop de temps d'attente entre le plat et le dessert, j'ai préparé une partie de ce dessert minutes. J'ai gardé les blancs en neige et la cuisson pour la fin et cela a très bien fonctionné.
La prochaine fois j'essayerai de faire les deux en avance pour voir si ils montent bien quand même.



Ingrédients pour 4 personnes : 
15 cl de lait
1 cuillère à soupe de fécule de maïs
100 g de chocolat noir
60 g de sucre
2 jaunes d’œufs
4 blancs d’œufs
Beurre et sucre pour les ramequins

1ère partie pouvant être faite à l'avance :
Beurrez et sucrez les ramequins puis réservez les au frais.
Séparez les blancs des jaunes. Mettez les blancs dans un saladier avec une pincée de sel puis réservez au frais.
Mettez deux jaunes dans un saladier avec le sucre et fouettez le mélange.
Mettez le lait et la fécule dans une casserole et fouettez pour bien incorporer la fécule.
Mettre à chauffer le lait et dès que le lait prend la consistance d'une crème éteignez le feu.
Ajoutez dans cette crème chaude le chocolat coupé en morceaux et mélangez jusqu'à ce qu'il fonde.
Ajoutez ensuite le mélange jaune sucre et fouettez jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux. Réservez.

2ème partie minute :
Sortez les ramequins du réfrigérateur.
Préchauffez le four à 200°.
Battez les blancs en neige pas trop ferme et ajoutez les petits à petit à la crème au chocolat à l'aide d'une maryse.
Répartissez la mousse dans les ramequins et enfournez pour 15 minutes.
Dégustez dès la sortie du four.

mardi 11 octobre 2016

Poêllée de courge spaghetti et patate douce

J'ai testé la cuisson de la courge spaghetti d'une autre manière. Cette fois elle a passé 3/4 d'heure dans l'eau bouillante. J'ai ajouté dans la même marmite un grosse patate douce qui a cuit avec. C'est très pratique comme cuisson mais il faut la faire la veille pour le lendemain.


Ingrédients pour 3 personnes :
1 courge spaghetti
1 grosse patate douce
1 gros oignon ou 2 petits
200 g de lardons fumés
1 cuillère à soupe d'huile
sel, poivre

La veille, mettez la courge dans une grande marmite d'eau salée.
Compter 3/4 d'heure à partir du moment où l'eau bout. Au bout d'un quart d'heure, ajoutez la patate douce dans la marmite.
Égouttez et laissez refroidir.

Pelez la patate douce et la courge spaghetti. Détaillez la chair de la courge avec une fourchette.
Coupez grossièrement la patate douce.
Pelez l'oignon et émincez le.
Faites le revenir dans une cuillère à soupe d'huile dans une poêle chaude jusqu'à ce qu'il soit translucide.
Ajoutez les lardons et faites le griller un peu sur feu vif puis baissez le feu.
Ajoutez la courge et les patates. Salez, poivrez. Mélangez bien et faites revenir 5 bonnes minutes. Servez bien chaud.

dimanche 9 octobre 2016

Gratin de chou kale et patates douces

La fraîcheur étant de retour, on passe des salades aux gratins ! En voici un très simple pour un soir de semaine. J'avais laissé les branches de chou kale et ce n'était pas bon, je vous conseille donc de ne garder que les feuilles. Pour le fromage gratiné, j'ai mélangé ce qu'il restait dans mon frigo mais de nombreux mélanges sont possibles.


Ingrédients :
2 grosses patates douces
1 chou kale
1 brique de 20 cl de soja cuisine
2 gousses d'ail
2 petits suisses (ou un yaourt à la grecque)
40 g de parmesan
5 cl de lait
1 cuillère à soupe d'huile
sel, poivre

Pelez les patates douces puis lavez le chou et les patates.
Retirez les tiges du chou kale pour ne garder que les feuilles.
Coupez grossièrement les feuilles de chou.
Coupez les patates douces en rondelles.

Préchauffez le four à 200°.
Huilez le fond du plat à gratin et disposez une couche de rondelles de patates douces.
Recouvrez de feuilles de chou. Remettez une couche de patates recouverte de chou puis une dernière couche de patates douces.

Versez le contenu de la brique de soja cuisine dans un bol.
Pelez les gousses d'ail et écrasez les au presse ail pour les ajouter dans le soja cuisine.
Salez, poivrez et mélangez.
Versez sur le gratin et secouez un peu le plat à gratin pour que le mélange se répartisse partout.
Mettez les deux petits suisses dans le bol et ajoutez le parmesan rapé et le lait puis mélangez. Le mélange doit être moins liquide que le soja cuisine car l'idée est d'en faire une dernière couche pour le gratin. Répartissez sur les patates douces.

Laissez cuire 45 minutes à une heure à 200°. Si le plat gratine trop, baissez à 180°.
Servez bien chaud !

dimanche 4 septembre 2016

Agneau aux mirabelles

Avec la rentrée on reprend la tradition des plats mijotés du dimanche. Les mirabelles de lorraine dont c'est la pleine saison en ce début septembre m'ont inspiré cette recette.


Ingrédients pour 3-4 personnes :
3 tranches de gigot d'agneau avec un peu d'os (environ 700 g)
400 g de mirabelles de lorraine
2 gros oignons
2 cuillères à café de miel
pistils de safran
40 g de beurre
2 cuillères à soupe d'huile
1 branche de romarin
1 cuillère à café de curcuma
sel, poivre

Pelez et émincez finement les oignons.
Mettez 20 g de beurre avec une cuillère à soupe d'huile à chauffer dans une cocotte. Faites y fondre les oignons jusqu'à ce qu'ils soient bien translucides et commencent à colorer.
Réservez les.
Nettoyez le fond de la cocotte si besoin.

Mettez le beurre et l'huile à chauffer dans la cocotte et faites y revenir les tranches d'agneau préalablement coupées en morceaux.Salez, poivrez
Salez, poivrez. Quand les morceaux ont coloré, ajoutez le miel.
Déglacez avec un verre d'eau.
Remettez les oignons dans la cocotte et ajoutez les épices et les mirabelles. Couvrez d'eau.
Fermez le couvercle de la cocotte et laissez cuire 1 heure à feu doux.

J'ai jouté des pommes de terre cuites à la vapeur en fin de cuisson mais je pense que de la semoule accompagne également très bien ce plat.

lundi 25 juillet 2016

Cake abricots sésame

J'avais déjà tenté cette association qui avait hyper bien marché dans une tarte et j'ai réitéré avec un cake pour apporter un dessert lors d'un pique-nique. Le format cake étant beaucoup plus adapté que les tartes pour ce genre d'occasion !
Encore une fois, je confirme que les deux vont très bien ensemble.



Ingrédients :
8 abricots
250 g de farine T65
1 sachet de levure chimique
3 œufs
180 g de cassonade
60 g de beurre salé
60 g de purée de sésame
5 cl de lait
Quelques graines de sésame pour le dessus du gâteau

Préchauffez le four à 190°.
Lavez les abricots et découpez les en 8 en enlevant le noyau.
Prenez un saladier et faites-y fondre le beurre au micro-ondes doucement (400 W) et en plusieurs fois (3 fois 30 secondes). Ajoutez la purée de sésame, les œufs et le sucre puis mélangez bien.
Versez la farine en pluie et ajoutez la levure par dessus.
Battez l'appareil à gâteau à l'aide d'un fouet jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux. Ajoutez le lait pour que la pâte soit un peu plus liquide et battez à nouveau.
Ajoutez enfin les abricots et mélangez délicatement.
Versez l'appareil dans un moule à cake (préalablement beurré si besoin).
Saupoudrez de graines de sésame.
Enfournez pour 10 minutes puis baissez le four à 180°.
Laissez cuire encore 40 minutes. Sortez le du four et attendez un quart d'heure qu'il refroidisse un peu pour le démouler.

dimanche 3 juillet 2016

Liguine aux moules et aux courgettes

Encore une recette de pâte mais celle-ci c'est une recette du dimanche car elle prend du temps à réaliser. A l'origine je voulais de coques mais il n'y en avait pas, je me suis donc rabattue sur les moules. Pour ce qui est des courgettes, je me suis fait aidée par M&S où j'ai acheté des spaghettis de courgettes mais avec deux petites courgettes coupées en julienne, ça doit être tout aussi bon.



Ingrédients pour 3 personnes :
1,5 litre de moules
250 g de courgettes taillées en julienne
1 oignon
2 échalottes
5 gousses d'ail
huile d'olive
10 cl de Noilly Prat
5 cl de Ricard
330 g de linguine

Lavez et grattez les moules dans un grand volume d'eau puis réservez les au frais.
Pelez l'oignon, les échalotes et les gousses d'ail.
Prenez un grand fait-tout et versez y de l'huile d'olive.
Prélevez la moitié de l'oignon, une échalote et trois gousses d'ail. Emincez les et ajoutez les dans le fait-tout sur feu moyen. Quand il sont translucides, versez les moules.
Ajoutez le Nouilly prat et le Ricard et mettez sur feu vif à couvert.
La cuisson dure à peine deux-trois minutes.
Remuez deux trois fois pendant la cuisson. Réservez les moules dans un saladier et filtrez le jus de cuisson. Réservez le également.

Faites bouillir une grande casserole d'eau salée puis plongez les linguine dans l'eau bouillante. Faites les cuire 8 minutes en mélangeant régulièrement. Pendant ce temps, retirez les moules de leur coquilles.
En fin de cuisson, prélevez deux louches d'eau de cuisson puis égouttez les pâtes.

Faites revenir le demi oignon restant, l'échalote et les deux gousses d'ail restantes dans l'huile d'olive.
Versez ensuite les courgettes et faites les revenir deux minutes sur feu vif.
Versez les deux louches d'eau de cuisson des pâtes et la moitié du jus de cuisson des moules. Ajoutez enfin les linguine et les moules. Mélangez bien et servez chaud.


jeudi 5 mai 2016

Pâtes tapenade, thon et tomates cerises

Un petit avant goût des vacances en Italie avec cette recette de pâtes très simple et qui ne nécessite aucune préparation ! Je pense que ce mélange est parfait pour réaliser un One Pot Pasta mais j'avoue ne pas être fan.


Ingrédients pour 3 personnes :
300 g de pâtes
250 g de thon (moitié nature, moitié tomate)
80 g de tapenade
250 g de tomates cerises,
poivre

Faites bouillir une grande casserole d'eau salée.
Plongez y les pâtes et laissez cuire le temps indiqué sur le paquet en prenant soin de mélanger de temps en temps.
Juste avant d'égoutter, conservez une petite louche de l'eau de cuisson des pâtes.
Dans la casserole mélangez l'eau de cuisson, la tapenade, le thon. Ajoutez les tomates cerises coupées en deux et poivrez. Attendez que le mélange chauffe puis ajoutez les pâtes. Mélangez et servez immédiatement.
J'ai volontairement pas salé car le thon et la tapenade le sont déjà.

lundi 25 avril 2016

Charlotte aux fraises

J'aurais pu intituler cette recette le combat des charlottes car j'ai tenté une version aux biscuits à la cuillère et une aux boudoirs. Du coup mes quantités sont un peu larges pour un moule à charlotte tupperware car j'ai pu à côté faire une petite versions aux boudoirs dans un moule en silicone classique. Mon moule à charlotte étant hérité d'une grand mère il a vécu et il m'a été impossible de le fermer hermétiquement. J'ai fait comme j'ai pu et déposé une assiette lestée par dessus. Pour l'autre moule je n'avais rien pour tasser donc j'ai tenté sans. J'avais très très peur qu'elles ne tiennent pas mais en fait elles avaient bien pris et se tenaient parfaitement. A noter qu'elles ont été faite la veille au soir pour un déjeuner le lendemain.



Ingrédients :
250 g de biscuits à la cuillère
100 g de boudoirs
le jus de 3 oranges
500 g de fraises
1 belle cuillère à soupe de sucre
250 g de mascarpone
1 pot de yaourt de brebis (125 g)
100 g de sucre glace
1 cuillère à café d'arôme de vanille

Il faut commencer par laver les fraises, les équeuter, les couper en petits morceaux et les mettre dans un saladier. Saupoudrez avec la cuillère à soupe de sucre et laissez reposer au frais une bonne demie heure.

Prenez un saladier et mettez y le mascarpone, le yaourt, l'arôme de vanille et le sucre glace. Battez à l'aide d'un fouet.
Pressez 3 oranges et ajoutez y le jus rendu par les fraises.
Prenez une assiette creuse et versez un une partie du jus. Trempez les biscuits à la cuillère de chaque côté et disposez les au fur et à mesure dans le moule à charlotte.N'hésitez pas à bien les tasser. Quand les bords du moule et le fond sont bien recouverts, mettez un peu de fraises. Recouvrez de la crème au mascarpone. Disposez trois biscuits préalablement trempés dans le jus par dessus. Disposez une nouvelle couche de fraises puis de crème au mascarpone. Disposez les derniers biscuits préalablement trempés dans le jus par dessus.
Tassez bien en refermant le moule de façon hermétique (si vous pouvez). Sinon posez une assiette ou un plat par dessus pour tasser puis placez au frais.

Prenez le moule en silicone classique ou un autre petit moule que vous recouvrez de film plastique.
Versez le reste du jus dans l'assiette creuse et trempez les boudoirs des deux côtés avant de recouvrir le fond du moule. Je n'avais de quoi faire qu'une rangée de fraises et une de crème au mascarpone puis j'ai recouvert d'une couche de boudoirs par dessus et réservé au frais.

Le verdict : les quatre convives ont préféré la version au biscuits à la cuillère !

dimanche 24 avril 2016

Lotte à l'armoricaine

Ma grand-mère en faisait régulièrement mais je ne l'avais jamais vue faire, il a donc fallu chercher diverses recettes pour trouver ce qui s'en rapprochait le plus. Ce n'est pas le même résultat mais avec nos convives de ce midi, nous n'en avons fait qu'une bouchée !
J'ai pris de la lotte pour 4 mais j'avais assez de sauce pour en faire pour 6.
Allez vite je note la recette avant de l'oublier.


Ingrédients :
2 queues de lotte (1 kg environ)
un peu de farine (40 g environ)
3 cuillères à soupe d'huile
2 cuillères à soupe de cognac
30 g de beurre
3 échalotes
2 gousses d'ail
le zeste d'une orange
15 cl de vin blanc (Menetou-salon)
1 boite de bisque de homard (300 g)
400 g de tomates concassées
sel, poivre
400 g de riz basmati en accompagnement

Retirez bien la peau de la lotte. Le poisson nier avait retiré le gros mais il en restait. Rincez la.
Coupez les queues de lotte en gros tronçons.
Mettez la farine dans une assiette.  Roulez les tronçons de lotte dans dans la farine.
Faites chauffer l'huile dans une cocotte.
Faites dorer les tronçons de lotte dans l'huile 1 à 2 minutes de chaque côté puis ajoutez le cognac et flambez.

Réservez les morceaux de lotte mais gardez bien le fond de sauce.
Pelez et ciselez les échalotes. Pelez et coupez les gousses d'ail en deux puis dégermez les.
Ajoutez le beurre dans la cocotte puis faire revenir les échalotes sur un feu assez doux. Écrasez les gousses d'ail à l'aide d'un presse ail par dessus. Zestez l'orange au dessus de la cocotte.
Quand les échalotes sont translucides, ajoutez le vin blanc.
Ajoutez le contenu de la boite de tomates concassées et celui de la bisque de homard.
Mettez un peu d'eau pour rincer les boites et versez dans le fond de sauce.
Salez, poivrez, mélangez et couvrez.
Laissez mijoter tout doucement une bonne heure.

Un peu avant de manger, mettez de l'eau à bouillir pour le riz.
Versez le riz dans l'eau bouillante et remettez les morceaux de lotte à cuire dans la sauce pendant le temps de cuisson du riz.
Mes morceaux de lotte ont cuit 10 minutes à couvert en remuant de temps en temps.
Servez bien chaud.

samedi 23 avril 2016

Les cakes du goûter de départ : citron/pavot et matcha/framboises/chocolat blanc

Pour dire au revoir à mes collègues après 5 ans passés à leur côtés, j'ai décidé de leur préparer un goûter et je leur ai préparé mes deux cakes fétiches. Servis avec un peu de cidre, c'était au top !


Ingrédients pour le cake citron pavot :
le zeste de 2 citrons non traités
le jus d'un et demi
250 g de farine
1 sachet de levure
3 œufs
180 g de sucre
80 g de beurre (moitié doux, moitié salé)
3 cuillère à soupe d'huile
3 cuillères à soupe de graines de pavot.
Un peu de lait pour délayer un peu la pâte (5 cl)

Préchauffez le four à 190°.
Rincez les citrons puis prélevez le zeste.
Prenez un saladier et faites-y fondre le beurre au micro-ondes doucement (400 W) et en plusieurs fois (3 fois 30 secondes). Ajoutez les zestes de citron, les œufs et le sucre puis mélangez bien.
Ajoutez ensuite le jus de citron.
Versez la farine en pluie et ajoutez la levure par dessus.
Battez l'appareil à gâteau à l'aide d'un fouet jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux. Ajoutez l'huile et le lait pour que la pâte soit un peu plus liquide et battez à nouveau.
Ajoutez enfin les graines de pavot. Mélangez bien.
Versez l'appareil dans un moule à cake (préalablement beurré si besoin).
Enfournez pour 10 minutes puis baissez le four à 180°.
Laissez cuire encore 40 minutes. Sortez le du four et attendez un quart d'heure qu'il refroidisse un peu pour le démouler.

Ingrédients pour le cake matcha, framboises et chocolat blanc :
250 g de framboises fraîches
100 g de chocolat blanc
250 g de farine
1 sachet de levure
3 œufs
180 g de sucre (moitié blanc moitié cassonade)
90 g de beurre (moitié doux, moitié salé)
1,5 cuillère à café de thé matcha
Un peu de lait pour délayer un peu la pâte (5 cl)

Préchauffez le four à 190°.
Prenez un saladier et faites-y fondre le beurre au micro-ondes doucement (400 W) et en plusieurs fois (3 fois 30 secondes). Ajoutez les œufs et les sucres puis mélangez bien.
Versez la farine en pluie et ajoutez la levure par dessus.
Battez l'appareil à gâteau à l'aide d'un fouet jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux. Ajoutez le lait pour que la pâte soit un peu plus liquide et battez à nouveau.
Coupez grossièrement le chocolat blanc. Ajoutez le chocolat blanc puis mélangez délicatement avec une cuillère à soupe.
Versez l'appareil dans un moule à cake (préalablement beurré si besoin).
Enfournez pour 10 minutes puis baissez le four à 180°.
Laissez cuire encore 40 minutes. Sortez le du four et attendez un quart d'heure qu'il refroidisse un peu pour le démouler.

dimanche 17 avril 2016

Rôti de porc au cidre, pommes et petits légumes

Le rôti de porc dans l'échine, je le fais toujours au miel et au thym et au four. Là, nous avons décidé de changer un peu et de tester une cuisson en cocotte avec du cidre. Il faut aimer le sucré salé mais si c'est le cas, cela devrait vous plaire !



Ingrédients pour 4 personnes :
1 rôti de porc d'1 petit kg (échine pour moi)
300 cl de cidre
3 échalotes
3 gousses d'ail et 4 oignons nouveaux
4 carottes
2 panais
2 navets (un boule d'or et un classique)
3 pommes
6 pommes de terre
2 cuillères à soupe de miel
sel, poivre
80 g de beurre environ
3 cuillères à soupe d'huile
5 branches de thym
2 feuilles de laurier

Commencez par saisir le rôti :
Faites fondre 30 g de beurre avec une cuillère à soupe et demi d'huile. Faites bien chauffer puis placez le rôti au centre de la cocotte.
Mettez une cuillère à soupe de miel sur le dessus pendant que le dessous saisit. Salez et poivrez.
Retournez le rôti et faites saisir 3-4 minutes environ.
procédez ainsi sur toutes les faces. Mettez le rôti de coté dans un plat. Versez 10 cl d'eau dans la cocotte et déglacez. Ajoutez dans le jus dans le plat avec le rôti.

Pelez les oignons, les échalotes et les gousses d'ail.
Pelez et lavez les légumes.
Faites chauffer le reste d'huile et de beurre dans la cocotte. Ciselez les oignons et les échalotes et faites les revenir dans le beurre et l'huile sur un feu moyen.
Pendant ce temps, coupez les légumes puis ajoutez les. Mélangez de temps en temps. Écrasez les gousses d'ail à l'aide d'un presse ail sur les légumes. Ajoutez une cuillère à soupe de miel. Salez et poivrez. Laissez revenir une dizaine de minutes.
Pendant ce temps, pelez les pommes et coupez les en dés et ajoutez les au fur et à mesure dans la cocotte.

Creusez un trou au milieu des légumes et placez la viande. Ajoutez le jus déglacé puis versez le cidre.
Ajoutez deux feuilles de laurier et quelques branches de thym.
Laissez cuire une heure trente à couvert sur feu moyen (4/10 dans mon cas) en retournant le rôti de temps en temps. Pendant la dernière demie-heure, remontez un peu le feu et laissez cuire à découvert pour faire épaissir un peu la sauce.

dimanche 3 avril 2016

Confit d'oignons

Afin de nous faire nos crêpes préférées du moment, nous avions acheté les galettes de blé noir et l'andouille de Guéméné mais nous n'avions plus de confit d'oignon. Il a donc fallu en faire un maison !


Ingrédients :
1,5 kg d'oignons
5 cuillères à soupe de vinaigre de vin
3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
3 cuillères à soupe de sucre de canne
1,5 cuillère à soupe de miel de thym
30 g de beurre
1 cuillère à soupe d'huile
Thym
sel, poivre

Pelez les oignons puis coupez les en lamelles.
Faites fondre le beurre avec l'huile dans une grande poêle. Ajoutez les oignons et faites les revenir jusqu'à ce qu'ils soient translucides et un peu colorés (20 minutes environ).
Ajoutez les vinaigres et laissez cuire à feu doux en mélangeant régulièrement jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide (Entre 30 et 45 minutes). Salez, poivrez.
Ajoutez le sucre, le miel et le thym. Laissez à nouveau cuire à feu doux pendant environ 20 minutes.

Si vous voulez faire nos crêpes fétiches, il vous faut :
des galettes de blé noir, 4 tranches d'andouille par crêpe, un mélange crème, moutarde et moutarde à l'ancienne et du confit d'oignon.

samedi 19 mars 2016

Gratin dauphinois mixte (moitié topinambours, moitié pommes de terre)

J'avais envie de tester les topinambours autrement qu'en velouté ou rôti avec d'autres légumes, puis cette idée m'est venue et j'ai eu très envie de tester immédiatement car je me suis rendu compte que je n'avais jamais fait de gratin dauphinois...
Ce gratin peut évidemment accompagner une viande ou autre alternative, le soir en semaine en plat unique végétarien.



Ingrédients pour 4 à 6 personnes :
500 g de topinambours
500 g de pommes de terre
1 gousse d'ail
30 g de beurre
50 cl de crème liquide
sel, poivre

Pelez les topinambours et les pommes de terre puis lavez les. Coupez les ensuite en tranches fines et régulières. Je l'ai fait avec un bon couteau mais c'est aussi faisable avec une mandoline  ou un robot.

Préchauffez le four à 170°.
Pelez la gousse d'ail. Beurrez le moule à gratin et frottez le fond avec la gousse d'ail. J'ai ensuite coupé le beurre et l'ail restant en petits morceaux et les ai répartis dans le fond du plat.

Alternez les couches de pommes de terre avec les couches de topinambours. Salez et poivrez légèrement entre les couches. Versez ensuite la crème liquide.
Enfournez pour 1h30.

jeudi 17 mars 2016

Bouillon thaï au poulet

Samedi soir au dîner, il y avait un bon poulet rôti mais il restait un peu de viande. J'ai mis de côté un peu de peau et la carcasse au cas où une idée me venait. Puis l'idée du bouillon thaï est arrivée !

.
Ingrédients pour 4-5 personnes :
Bouillon :
1 carcasse de poulet
Quelques morceaux de peau de poulet
2 oignons
2 gousses d'ail
1 tige de citronnelle / 2 cuillères à soupe de citronnelle surgelée picard
1 cm de gingembre râpé
une pincée de piment
5 cuillères à soupe de sauce Nuoc-mâm
Quelques graines de fenouil
huile d'olive
Sel, poivre
Garniture :
Un peu de reste de viande de poulet (un blanc ici)
200 g de nouilles de riz
6 champignons
3 tiges vertes de ciboule / oignon de printemps
huile d'olive

Préparez d'abord le bouillon (la veille dans mon cas).
Faites chauffer un peu d'huile d'olive et faites suer l'ail et les oignons. Pendant ce temps faites bouillir de l'eau à l'aide d'une bouilloire.
Cassez grossièrement la carcasse de poulet et ajoutez la. Ajoutez ensuite les épices : graines de coriandre, gingembre, citronnelle, piment, le sel, le poivre.
Ajoutez ensuite la sauce Nuoc-mâm et versez 3L d'eau.
Laissez mijoter 45 minutes.
Filtrez le bouillon et placez le au réfrigérateur après l'avoir laissé refroidir.

Le jour même : lavez les ciboules et les champignons. Détaillez le poulet.
Faites chauffer de l'huile dans une grande casserole et faites y revenir les champignons coupés en tranches fines. Ajoutez ensuite les morceaux de poulet puis la ciboule.
Versez le bouillon par dessus. Une fois le bouillon en ébullition, ajoutez les nouilles de riz.
Laissez les cuire le temps indiqué sur le paquet (4 minutes dans mon cas).
Servez bien chaud !

vendredi 4 mars 2016

Travers de porc à la sauge

C'est un plat que me faisait ma grand mère de temps en temps. Elle le servait avec des gnocchis. Je ne lui ai jamais demandé la recette exacte mais je l'avais vue faire un peu de temps en temps.
Je pense que ma recette reflète pas mal ce qu'elle faisait. Je me suis permis d'ajouter descarottes, ce qu'elle ne faisait pas.


Ingrédients pour 4-5 personnes :
1,5 kg de travers de porc
3 oignons
3 gousses d'ail
5 cl de Noilly Prat (ou vin blanc)
8 feuilles de sauge fraîche
4 carottes
Sel, poivre
Huile d'olive

Prenez une cocotte et faites chauffer un peu d'huile.
Faites revenir tous les morceaux sur chaque face et réservez. Procédez en deux ou trois fois selon la taille de votre cocotte.
Pelez les oignons et les gousses d'ail et passez les au mixeur à herbes pour qu'ils soient hachés très finement.
Pelez les carottes et coupez les finement.
Remettez un peu d'huile dans le fond de la cocotte et faites suer les oignons. Ajoutez les carottes. Quand les oignons sont translucides, ajoutez le Noilly Prat et laissez évaporer.
Mettez de l'eau à bouillir.
Remettez les morceaux de viande dans la cocotte. Ajoutez la sauge puis salez et poivrez. Mélangez et couvrez d'eau.
Laissez cuire  au moins 3:4 d'heure à feu moyen (petits bouillons). Couvrez si la sauce s'évapore trop.
J'ai laissé cuire une heure à découvert une heure puis à couvert pendant une autre heure.
Servez comme moi avec des gnocchis ou des pâtes.

jeudi 25 février 2016

Frittes de patates douces et persil tubéreux

Le persil tubéreux, je l'ai découvert grâce à mon panier bio. C'est un légume racine qui ressemble au panais mais il est plus fort en goût et moins sucré, j'ai donc contrebalancé avec les patates douces. Il nous arrive aussi de ne faire que des patates douces. C'est simple et très bon pour un soir de semaine. Si vous ne mettez que des patates douces, je vous conseille de préparer à côté du fromage blanc aux herbes, c'est délicieux avec les frittes de patates douces.


Ingrédients pour 2-3 personnes :
3 persils tubéreux
2 patates douces (pas très grosses)
huile d'olive
sel, poivre
Sauce :
150 g de fromage blanc
sel, poivre
ciboulette
persil
coriandre
aneth

Pelez et lavez les légumes puis débitez les en frittes.
Préchauffez le four à 180°.
Disposez les légumes sur la plaque du four. Salez, poivrez et ajoutez un filet d'huile d'olive.
Enfournez, laissez cuire 20 minutes puis retournez les frittes.
Remettez au four pour 20 minutes.
Dégustez les chaudes avec éventuellement le fromage blanc aux herbes frais.

dimanche 7 février 2016

Terrine d'agrumes

Cela fait deux weekends de suite que nous la préparons et elle rencontre un franc succès. Donc je note vite la façon de procéder et les proportions.
Les avantages de cette recette sont le côté frais et acidulé qui est agréable en cette fin d'hiver où il n'y a pas beaucoup de fruits et son côté très light.
L'inconvénient même si la recette est très simple, c'est le temps de préparer tous les suprêmes.


Ingrédients pour une terrine (6-8 personnes) :
2 pamplemousses
3 oranges sanguines
2 ou 3 oranges selon leur taille
25 cl du jus rendu par vos agrumes en les préparant
80 g de sucre glace
2 g d'agar-agar (1 cuillère à café rase)

Prenez une planche à découper, un saladier et une assiette ainsi qu'un bon couteau (à dents pour nous).
Pelez un pamplemousse à vif sur la planche à découper avec le couteau. Si vous avez coupé un peu large, récupérez un peu de jus dans le saladier.  Prélevez ensuite les suprêmes c'est à dire uniquement le contenu de chaque quartier en retirant bien toute la peau. Mettez les suprêmes dans l'assiette et récupérez le jus restant dans le saladier en pressant toutes les peaux dans votre main.
Procédez ainsi pour tous les agrumes.
Prenez une casserole et prélevez 25 cl de jus d'agrumes de votre saladier. Ajoutez le sucre glace et l'agar-agar. Mettez à chauffer sur feu moyen et mélangez bien.
Restez à mélanger devant la casserole jusqu'à ce que le jus frémisse. Laissez frémir une à deux minutes en mélangeant. Coupez le feu et mettez la casserole de côté.

Prenez une terrine ou un moule à cake en silicone. A défaut prenez un moule dur et mettez du papier film sur le fond et les bords afin de pouvoir démouler votre terrine.
Mettez un peu de jus dans le fond de la terrine puis disposez les suprêmes de pamplemousse. Versez à nouveau un peu de jus et disposez les oranges sanguines. Ajoutez encore un peu de jus et disposez les oranges. Couvrez avec le reste de jus et mettez au réfrigérateur pendant 2 heures (minimum).

Sortez la terrine une demie heure avant le dessert et démoulez la sur un joli plat.

mardi 2 février 2016

Lasagnes aux ravioles de Romans, poireaux, champignons bacon

Il ne fait pas très froid en ce moment mais si jamais le froid revient, je vous conseille ces lasagnes très revigorantes ! Nous les avons mangées à 3 avec notre fils en plat unique. Si il y a une belle entrée, le plat peut se partager entre 4 convives.


Ingrédients pour 2-3 personnes : 
4 plaques de ravioles de Romans
3 poireaux (600 g environ)
4 très gros champignons à farcir (400 g environ)
125 g de bacon
25 cl de crème fraîche (moitié épaisse d'Isigny, moitié liquide)
70 g de gruyère râpé
5 cl de lait
huile


Mettez le gruyère râpé dans un bol et versez un peu de lait dessus.
Lavez les champignons et les poireaux puis émincez les.
Faites chauffer un peu d'huile dans une grande poêle. Faites revenir les champignons pendant une dizaine de minutes. Il faut qu'ils aient bien rendu leur eau et qu'ils soient un peu saisis. Réservez.
Faites de même avec les poireaux.
Ajoutez les champignons dans la poêle et le bacon coupé en morceaux.
Ajoutez presque toute la crème liquide, mélangez et éteignez le feu.

Préchauffez le four à 200°.
Mettez un peu de champignons, poireaux à la crème dans le fond du plat. Ajoutez un peu de crème liquide. Disposez par dessus deux plaques de ravioles.
Faites une couche de légumes et ajoutez les deux autres plaques de ravioles. Refaites une dernière couche de légumes puis répartissez le gruyère sur le dessus pour faire gratiner.
Enfournez pour 20 minutes.

dimanche 24 janvier 2016

Gâteau choco-marron très moelleux

Je n'avais encore jamais testé le gâteau au chocolat et à la crème de marron et j'ai trouvé ça pas mal du tout.
Je voulais un gâteau facile à manger pour des petits d'à peine deux ans avec pas forcément toutes leurs dents !
L'idée du gâteau en forme de poisson vient d'un Elle à table.



Ingrédients : 
1 pot de 500 g de crème de marron
150 g de chocolat noir
3 œufs
80 g de beurre (moitié salé, moitié doux)
1 cuillère à soupe de maïzena
1 cuillère à café de levure

Préchauffez le four à 175°.
Faire fondre dans une casserole le beurre et le chocolat préalablement cassé en morceaux.
Battez les œufs en omelette dans un saladier.
Ajoutez la crème de marron et fouettez.
Ajoutez ensuite le chocolat fondu et mélangez intimement. Ajoutez enfin la maïzena et la levure puis fouettez bien afin d'éviter les grumeaux.
Versez l'appareil dans un moule en téflon ou en silicone.
Enfournez pour 35 minutes.
Démoulez une fois tiède.

lundi 18 janvier 2016

Courge spaghetti bolognaise

Je n'avais encore jamais cuisiné ni même mangé de courge spaghetti, et en surfant sur internet, j'y ai lu qu'elle était assez fade et qu'il était bon de la mélanger à de la sauce tomate ou a du fromage.
Et puis l'idée de spaghetti bolognaise gratinés au four m'est venue !



Ingrédients pour deux :
1 courge spaghetti
300 g de viande hachée
1 oignon rouge
deux gousses d'ail
1 petite boite de concentré de tomate
250 g de chair de tomates
1 cuillère à café de sucre
huile d'olive
sel, poivre
gruyère râpé

Préchauffez le four à 180°.
Coupez la courge spaghetti en deux et retirez les graines.
Badigeonnez la surface des deux côtés de la courge puis enfournez pour 35 minutes.
Au bout des 35 minutes éteignez le four et laissez refroidir la courge à l'intérieur.

Préparez la sauce bolognaise soit ensuite soit pendant la cuisson de la courge.
Pelez et ciselez l'oignon et faites le revenir dans l'huile d'live jusqu'à ce qu'il soit translucide.
Ajoutez ensuite la viande hachée et les gousses d'ail écrasée au presse ail.
Faites revenir deux minutes puis baissez le feu. Ajoutez ensuite la chair de tomate et le concentré dilué dans un petit verre d'eau tiède.
Ajoutez le sucre, le sel, le poivre et laissez cuire à feu doux 40 minutes.

Grattez l'intérieur de chaque demie courge avec une fourchette pour former les spaghetti.
Ajoutez de la bolognaise et mélangez.
Préchauffez le four à 210°.
Ajoutez le gruyère sur la surface des courges et enfournez pour 15 minutes.
Dégustez à la sortie du four.
Si il vous reste de la sauce bolognaise (ce qui était mon cas), ajoutez des pâtes à la bolognaise en accompagnement et partagez les courges avec un ou deux autres personnes/enfants.