samedi 17 décembre 2016

Veau aux carottes et au citron confit

Une recette toute simple mais vraiment très sympa pour l'automne ou l'hiver. Pas besoin de beaucoup d'ingrédients et on peut aussi customiser avec les épices qu'on a sous la main. Pour l'accompagnement, je l'ai servi une première fois avec de la semoule et une seconde fois réchauffé avec des gnocchis, bref du très simple et efficace !


Ingrédients pour 6 personnes :
1,5 kg de jarret de veau (demandez au boucher des morceaux à blanquette)
1 kg de carottes
2 citrons confits
2 gros oignons ou 3 moyens
3 gousses d'ail
1 cuillère à soupe bombée de farine
1 cuillère à soupe de miel
200 ml de vin blanc
le jus d'une orange
Curcuma
paprika
sel, poivre
40 g de beurre
2 cuillères à soupe d'huile

Pelez les oignons, les carottes et les gousses d'ail.
Émincez l'oignon et faites le revenir à feu moyen avec le beurre dans la cocotte (10 bonnes minutes pour qu'il soit translucide. Pendant ce temps, coupez les carottes en rondelles ou demi rondelles si elles sont grosses. Ajoutez les dans la cocotte et mélangez de temps en temps. Ajoutez les gousses d'ail écrasées à l'aide d'un presse ail.
réservez dans un saladier.

Mettez l'huile à chauffer sur feu vif et mettez les morceaux de viande à saisir dans la cocotte.
Saisissez bien chaque face. Je l'ai fait en trois fois car tous les morceaux ne tenaient pas d'un coup dans le fond de la cocotte.
Une fois tous les morceaux saisis sur chaque face, remettez les tous dans la cocottes et versez la farine ne pluie. Mélangez pour bien répartir la farine.
Versez le vin blanc puis ajoutez les légumes. Ajoutez également le jus d'orange et le miel.
Salez, poivrez, ajoutez les épices puis couvrez d'eau. Mélangez bien.
Lorsque les premiers bouillons apparaissent, baissez le feu et couvrez. Laissez cuire une heure trente à feu doux.
Mélangez de temps en temps.
Retirez le couvercle et laissez encore cuire à feu moyen jusqu'à ce que la sauce épaississe un peu.

Servez bien chaud avec de la semoule, des gnocchis ou des pommes de terre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire