dimanche 10 décembre 2017

Bœuf bourguignon

Toujours le genre de plat que j'adore en hiver : les mijotés. Commencé la veille pour le lendemain midi, la cuisson de la viande est parfaite. Elle partait en petits morceaux ultra fondants !
A déguster tout simplement avec de bonnes pommes de terre.


Ingrédients pour 6 personnes :
1,5 kg de mélange à bourguignon (macreuse, gîte, paleron, joue)
5 grosses carottes
8 gros champignons de Paris
2 oignons
3 gousses d'ail
1,5 cuillère à soupe de farine
1 cuillère à café de sucre roux
6 grains de poivre entiers
fleur de sel
thym
huile neutre
50 g de beurre
1 bouteille de vin rouge

Commencez par faire revenir les morceaux de viande (en deux fois pour moi).
Faites chauffer de l'huile dans la cocotte puis faire dorer les morceaux à feu vif sur chaque face.
Placez les morceaux dans un récipient pour les réserver. Déglacer avec un fond d'eau et ajoutez le jus dans le récipient. Procédez de même avec le reste des morceaux de viande.

Nettoyez le fond de la casserole.
Pelez les légumes. Ciselez l'oignon, débitez les carottes en petits dés et coupez les champignons en petites lamelles.
Mettez à fondre le beurre avec un peu d'huile et faites y revenir les oignon à feu moyen (pas de coloration) jusqu'à ce qu'ils soient translucides.
Ajoutez les carottes puis les champignon et faites revenir quelques minutes.
Ajoutez la farine en pluie et mélangez bien, il ne faut pas qu'il y ait de morceaux de farine.
Mettez la viande et son jus dans la cocotte.
Versez le vin. Il faut recouvrir la viande.
Ajoutez les aromates et faites chauffer jusqu'à avoir des petits bouillons.
Couvrez et faites cuire à feu doux une heure ou deux la veille au soir.
Le lendemain matin (si votre plat est pour le déjeuner), remettez à cuire 2-3 heures.
Il faut que le bourguignon cuise au moins 3-4 heures pour que la viande soit tendre.

A accompagner avec des pommes de terre cuites à l'eau avec leur peau puis pelées une fois cuites.

dimanche 26 novembre 2017

Rôti de sanglier aux petits légumes et purée céleri pommes de terre

Mon Papa m'a donné un rôti de sanglier qu'il avait préparé et bien ficelé.
J'avais des amateurs de viande pour le déjeuner du dimanche, le plat principal était donc tout trouvé. Avec une purée qui a du caractère, c'était top !


Ingrédients pour 4 :
1 rôti de 900 g
6 gros champignons de Paris
4 carottes
2 échalotes
8 gousses d'ail
10 cl de vin blanc
sel, poivre
3 cuillères à soupe d'huile
Pour la purée :
1 gros céleri ou deux petits
40 cl de lait
noix de muscade
12 pommes de terre
50 g de beurre salé
sel, poivre

Pour la purée, prenez deux grandes casseroles. Nettoyez les pommes de terre et mettez les dans une casserole avec de l'eau froide à couvert et du gros sel. Comptez 40 minutes de cuisson à partir de l'ébullition.
Pelez et nettoyez le céleri puis débitez le en gros morceaux. Versez le lait et complétez avec de l'eau pour bien recouvrir les morceaux de céleri. Salez et ajoutez un peu de noix de muscade. Faites cuire à petits bouillons pendant 25 minutes.
Mettez les pommes de terre dans l'eau froide et pelez les.
Égouttez le céleri . Mettez le céleri et les pommes de terre dans un grand saladier. Ajoutez le beurre coupé en morceaux et écrasez à la fourchette. Puis réservez la purée.

Préchauffez le four à 210°. Enlevez la première pellicule des gros champignons de Paris et le bas de la queue. Pelez les carottes et lavez les. Pelez et ciselez les échalotes et placez les dans un plat allant au four. Ajoutez les champignons coupés en morceaux, les carottes coupées en rondelles et les gousses d'ail. Placez le rôti par dessus. Ajoutez le vin blanc, le sel, le poivre puis ajoutez l'huile. Enfournez pour 15 minutes. Retournez le rôti et remettez le 15 minutes. Baissez le four à 190° et laissez cuire encore 30 minutes en arrosant le rôti toutes les 10 minutes environ.
Servez bien chaud avec la purée.




dimanche 29 octobre 2017

chaussons épinards, chèvre, noix et miel (Gözleme)

J'avais aperçu plusieurs fois en lisant divers blogs de cuisine des recettes de gözleme. Elles me faisaient très envie mais je ne m'étais encore jamais lancée. Nous avons préparé cette recette en s'amusant à trois. C'était un agréable moment de cuisine en famille.
Je ne suis pas certaine du tout que cette recette respecte celle des gözleme traditionnels turcs. Il s'agit de petits chaussons qu'on peut garnir avec ce qu'on souhaite. Pour nous des fanes de radis, des épinards revenus dans de l'huile d'olive, du chèvre frais, un peu de miel et quelques cerneaux de noix.


Pour la pâte :
1 sachet de levure boulangère déshydratée
400 g de farine
1 cuillère à café de sel
1 cuillère à café de sucre
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
250 ml de lait tiède

Pour la garniture :
500 g d'épinards hachés revenus dans l'huile salés et poivrés
1 chèvre frais (250 g)
8 cuillères à café de miel
quelques cerneaux de noix

Commencez par préparer la pâte.
Mélangez tous les ingrédients dans un saladier. Mélangez avec une cuillère en bois puis avec les mains.
Pétrir jusqu'à ce que la pâte ne soit plus collante (une bonne dizaine de minutes).
Préchauffez le four à 40°.
Mettez la boule de pâte dans un saladier et mettez un torchon humide par dessus.
Mettez la pâte à reposer une heure dans le four. Éteignez le four pour la levée.
Séparez la pâte en 8 morceaux.
Aplatissez chaque petit paton en un grand cercle fin.
Étalez des épinards sur la moitié en laissant 1 cm de bordure pour fermer la pâte. Ajoutez un peu de chèvre, de miel et de noix. Refermez et soudez bien les parois.
Faites chauffer une poële anti adhésive avec un peu d'huile.
Préparez un deuxième chaussons. Faites cuire les chaussons deux par deux dans la poêle sur feu moyen pendant environ 3 minutes de chaque côté.
Dégustez dès la réalisation, c'est excellent tout frais avec cette bonne odeur de pain chaud !

dimanche 8 octobre 2017

Gâteau aux amandes

A l'origine, je voulais faire un gâteau creusois avec des noisettes mais je n'en avais pas assez.
J'ai tout simplement remplacé les noisettes par des amandes et réalisé un beurre noisette comme pour des financiers. C'était top, le gâteau a vite disparu...


Ingrédients pour 6-8 personnes :
60 g d'amandes entières (sans la coque)
65 g de poudre d'amande
125 g de farine
125 g de sucre
150 g de beurre (doux et un peu de salé)
4 blancs d'oeufs

Commercez par le beurre noisette : coupez le beurre en morceaux, mettez les dans une casserole sur feu moyen. Il va fondre puis prendre une coloration noisette. Retirez vite du feu à ce moment là.
Hachez les amandes avec un petit mixeur et versez la poudre obtenue dans un saladier.
Ajoutez la poudre d'amande déjà prête, la farine et le sucre puis mélangez les ingrédients secs.
Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez.
Préchauffez le four à 180°.
Beurrez et sucrez un moule à manqué.
Ajoutez les blancs d’œufs et incorporez les au mélange.
Quand l'appareil à gâteau est bien lisse et homogène, versez le dans le moule puis enfournez pour 30 minutes.

mardi 12 septembre 2017

Tomates farcies

Partout sur le net, on voit des recettes de tomates farcies cuites au four mais ma grand mère en faisait d'excellentes cuites dans une sauteuse. J'ai tenté de les reproduire à vue de nez. Je voulais de la chair à saucisse nature mais le boucher n'en avait que déjà assaisonnée de sel, de poivre et de persil.
L'odeur une fois le jus réduit est incroyable !



Ingrédients pour 3 à 4 personnes :
8 tomates
500 g de chair à saucisse
1 oignon
1 grosse échalote
2 gousses d'ail
50 g de pain dur
10 cl de lait
sel, poivre
persil
huile d'olive

Faites tremper le pain dur dans le lait pendant une demie heure. Attendez qu'il soit complètement ramolli.
Pelez l'oignon, l'échalote et les gousses d'ail. Émincez les finement.
Si votre chair à saucisse est nature, ajoutez quelques branches de persil ciselé, du sel et du poivre.
Prenez un saladier et mettez y la chair à saucisse, l'ail, l'oignon et l'échalote puis le pain pressé entre vos mains.
Mélangez le tout avec vos mains.
Coupez le chapeau des tomates et videz les à l'aide d'une petite cuillère.
Mettez l'huile dans le fond de la sauteuse.
Remplissez les tomates de farce et remettez le chapeau par dessus.
Faites cuire 10 minutes à feu moyen-vif.
Couvrez 10 minutes et laissez un feu moyen.
Retirez le couvercle. Les tomates aurons rendu de l'eau mais le jus va réduire et caraméliser ensuite.
Laissez cuire à découvert 40 minutes à feu doux (2/8 sur mes plaques).

dimanche 10 septembre 2017

Crèmes vanille express

Mon fils adore ces crèmes et m'en réclame tous les soirs en ce moment. C'est un dessert très facile et rapide à réaliser, donc pratique pour les faire un soir dans la semaine.



Ingrédients pour 5-6 petits ramequins :
1/2 litre de lait entier
1/2 gousse de vanille
70 g de sucre
1/4 de cuillère à café de poudre de vanille
1 cuillère à café rase d'agar agar

Versez le lait et le sucre dans une casserole.
Fendez la gousse de vanille en deux.
Faites bouillir le lait. Lorsqu'il bout éteignez le feu et laissez infuser 10 minutes.
Retirez la gousse de vanille et ajoutez la poudre de vanille.
Remettez sur le feu jusqu'à ce que le lait frémisse. Ajoutez l'agar-agar et fouettez pendant 2 minutes en laissant frémir le lait.
Éteignez le feu et répartissez dans les ramequins.
Laissez les refroidir et puis faites les prendre au réfrigérateur.
Elles peuvent être dégustées une heure plus tard ou le lendemain.

dimanche 3 septembre 2017

Haricots verts et pommes de terre à la grecque

C'est la rentrée, reprise du travail mais aussi des bons déjeuners du dimanche ! En cette fin d'été, les légumes sont colorés et pleins de vitamines et de soleil. Voici un plat de légumes à servir en accompagnement d'une viande ou d'un poisson ou en plat végétarien un soir de semaine.


Ingrédients (6 personnes) :
500 g de haricots verts
8 pommes de terre
2 gros oignons
2 carottes râpées
3 gousses d'ail
16 petites tomates grappes (ou 6 tomates allongées)
8 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 petite boite de concentré de tomate (2 cuillères à soupe)
1 cuillère à café de sucre
sel, poivre
Origan

Écossez les haricots, pelez les carottes et les pommes de terre puis lavez les légumes. Râpez les deux carottes.
Pelez les oignons et les gousses d'ail puis émincez les finement.
Faites chauffer l'huile dans le fond de la cocotte.
Faites y revenir les oignons jusqu'à ce qu'ils soient translucides. Ajoutez ensuite les carottes, les gousses d'ail. Coupez les pommes de terre en dés et ajoutez les.
Faites revenir à feu moyen pendant 10 minutes.
Délayez le concentré de tomates dans 75 cl d'eau. Ajoutez le sel, le poivre, le sucre et l'origan.
Mélangez bien puis versez sur la légumes.
Couvrez la cocotte et laissez cuire 1h30 à feu doux.
Découvrez et laissez réduire le jus une demie heure avant de servir.


dimanche 23 juillet 2017

Filet mignon moutarde, vin blanc et olives grecques

Une recette parfaite en été, en famille ou pour recevoir des amis même à l'arrache ! Elle s'accommode avec toutes sortes d'accompagnements aux légumes d'été. Un tian le soir avec les amis, le lendemain avec un gratin de courgette. Très rapide à préparer et sain, voire léger. Les gourmands en profiteront pour prendre une double ration de dessert !



Ingrédients pour 6 personnes :
2 filets mignons (1,2 kg environ)
2 cuillères à soupe de moutarde
2 cuillères à soupe de moutarde de Meaux
20 cl de vin blanc sec
100 g d'olives grecques noires au thym
sel, poivre

Préchauffez le four à 200°.
Disposez les deux filets mignons dans un plat allant au four.
Enduisez le dessus de moutarde. Salez, poivrez.
Versez le vin blanc.
Enfournez pour 25 minutes.
Éteignez le four. Laissez reposer quelques minutes dans le four avant de servir.

vendredi 7 juillet 2017

Caponata Sicilienne

J'ai découvert ce plat en Sicile l'an dernier et je l'adore. C'est un peu long à faire donc je ne m'étais encore jamais lancée mais c'est chose faite et c'est un délice !



Ingrédients pour 4 personnes :
3 aubergines moyennes (bio de préférence car on laisse la peau)
2 branches de céleri
9 tomates (tomates grappe entre la tomate cerise et la classique)
100 g d'olives vertes (marque italienne en bocal avec de l'huile)
1 cuillère à soupe de câpres au sel (marque italienne - pot en verre)
50 g de pignons de pins
50 g de raisins secs
3-4 gousses d'ail (j'en ai mis deux énormes)
2 cuillères à soupe de sucre
6 cuillères à soupe de vinaigre de vin
sel, poivre
huile d'olive

Commencez par les aubergines (je les ai préparées la veille). Lavez les  puis enlevez le pédoncule. Coupez les en petits dés.
Faites chauffer de l'huile dans une grande poêle. Je ne les ai pas fait frire comme il faut théoriquement le faire car je me brûle à chaque fois et j'en mets partout. J'ai simplement été plus généreuse en huile que d'habitude (4 cuillères à soupe pour démarrer et la même choses en cours de cuisson quand la première partie avait été absorbée par les aubergines).
Faites les revenir une demie heure. Laissez refroidir et réservez.

Rincez abondamment une belle cuillère à soupe de câpres. Laissez les tremper avec les raisin secs dans un bol d'eau. Avez les branches de céleri puis enlevez les feuilles.
Coupez les en petits morceaux et faites les revenir dans une poêle avec 4 cuillères à soupe d'huile.
Ajoutez ensuite (après 10 minutes) dans la poêle l'ail coupé en petits dés.
Ajoutez les tomates coupées en petits morceaux puis ajoutez une cuillère à soupe de sucre.
Ajoutez les câpres et les raisins secs
Ajoutez les olives vertes égouttées puis coupées en deux.
Laissez cuire 10 minutes.
Ajoutez les aubergines.
Mélangez une cuillère à soupe de sucre avec 5 cuillères à soupe de vinaigre. Salez, poivrez et mélangez bien jusqu'à ce que le sucre ait fondu.
Versez sur les légumes et laissez encore cuire 10 bonnes minutes à frémissement.
Éteindre le feu et laissez reposer avant de servir tiède ou froid.


jeudi 6 juillet 2017

Crumble d'été

D'habitude je ne mande de crumble qu'en hiver et au printemps mais là j'en avais envie.
Une belle botte de rhubarbe issue du panier bio, deux pêches qu'il devenait urgent de manger, quelques fraises et voilà !


Ingrédients pour 6 personnes :
1 botte de rhubarbe (750 g environ)
2 pêches
6 fraises
150 g de farine
100 g de sucre
90 g de beurre (avec une petite partie de beurre salé)

Pelez puis lavez la rhubarbe. Préchauffez le four à 180°.
Coupez la et mettez la dans un plat allant au four. Ajoutez un petit fond d'eau et saupoudrez d'une cuillère à soupe de sucre.
Enfournez pour 20 bonnes minutes.
Pelez les pêches, enlevez la queue des fraises, coupez les grossièrement et ajoutez les à la rhubarbe.
Mettez la farine, le sucre et le beurre coupé en dés dans un petit saladier.
Malaxez avec les mains puis ajoutez la pâte à crmble sur les gfruits.
ENfournez à nouveau pour 35 minutes.

dimanche 11 juin 2017

Salade de lentilles

Cette salade n'est vraiment pas photogénique ni particulièrement originale mais simple à réaliser.
Il faut simplement savoir/se souvenir comment faire cuire les lentilles, d'où la rédaction de cette recette sur mon blog afin de ne plus oublier. L'important c'est de bien assaisonner les lentilles pendant la cuisson puis faire une bonne vinaigrette pour la salade.



Ingrédients pour 6 personnes en entrée ou 3 en plat :
250 g de lentilles du Puy
5 carottes
3 gousses d'ail
1 feuille de laurier
thym ou romarin ou sarriette
huile
Vinaigrette :
1 belle échalote ou deux petites
1 belle cuillère à soupe de moutarde
sel, poivre
1,5 cuillère à soupe de vinaigre
3 cuillères à soupe d'huile

Pesez les lentilles dans un récipient et regardez bien le volume car il vous faudra deux fois le volume en eau. Placez les lentilles dans une passoire et rincez les.
Pelez les carottes, lavez les et coupez les en rondelles ou demi rondelles en fonction de la largeur des carottes.
Pelez et dégermes les gousses d'ail.

Mettez de l'huile au fond de la casserole et faites revenir deux trois minutes les carottes et les gousses d'ail.
Baissez le feu puis ajoutez les lentilles et deux fois leur volume en eau.
Ajoutez la feuille de laurier et la branche de romarin.
Laissez cuire à couvert sur feu moyen-bas (3/9 pour mes plaques) pendant 30 minutes en mélangeant de temps en temps.
Il faut que l'eau ait été absorbée.
Laissez refroidir.

Préparez la vinaigrette : pelez et ciselez l'échalote. Ajoutez la moutarde, le sel, le poivre puis le vinaigre. Mélangez bien puis ajoutez l'huile. Mélangez jusqu'à ce que l'huile soit bien incorporée.
Versez les lentilles sur la vinaigrette et mélangez à nouveau. Servez.

dimanche 21 mai 2017

Financiers fraise pistache

Je n'avais encore parlé de cette recette sur le blog mais pourtant je l'adore. Ces financiers sont fins, printaniers et colorés ! On devait apporter le dessert chez des amis et comme en plus ils sont faciles à transporter, c'était l'idéal. Cette recette est tirée d'un des livres de la collection de livre de cuisine du Figaro madame, macuisine. n°8 petites gourmandises.


Ingrédients :
100 g de pistaches
50 g de poudre d'amande
30 g de farine
50 g de beurre doux
30 g de beurre salé
80 g de sucre glace
3 blancs d’œuf
Une dizaine de fraises pas trop grosses

Mixez finement 80 g de pistaches.
Préparez un beurre noisette en faisant chauffer le beurre sur feu moyen pendant une dizaine de minutes.
Pendant ce temps, mélangez dans un saladier les pistaches réduites en poudre, la poudre d'amande, la farine et le sucre glace.
Ajoutez le beurre noisette filtré à l'aide d'un chinois.
Ajoutez enfin les 3 blancs d’œufs puis mélangez bien.
Réservez au frais une heure.

Lavez et coupez les fraises puis hachez grossièrement les 20 g de pistaches restants.
Préchauffez le four à 180°.
Ajoutez les fraises et les pistaches. Mélangez délicatement en répartissez dans 6 moules à muffins.
Enfournez pour 20 minutes.

dimanche 2 avril 2017

Gelée de pomme

J'avais envie de tenter la gelée de pomme. J'avais déjà fait de la gelée de coing en parallèle de ma pâte de coing et là c'est exactement le même principe. Au fur et à mesure que nous mangions des pommes (issues de mon panier bio), je mettais les épluchures, les pépins et les trognons dans un sac congélation et les mettait à congeler. Une fois le sac plein, je me suis lancée dans la gelée.


Ingrédients pour deux pots de confiture :
700 g de pelures, pépins et trognons de pommes congelés
560 g de sucre
le jus d'un citron

Laissez décongeler vos pelures de pommes dans une casserole.
Ajoutez le jus d'un citron et couvrez d'eau.
Mettez à cuire à feu moyen pendant 45 minutes puis laissez refroidir.

Filtrez le jus à l'aide d'une passoire et pesez le poids.
Il vous faudra la même quantité de sucre. Pour moi 560 g.

Ajoutez le sucre et mettez à cuire à feu moyen pendant une bonne heure et remuant de temps en temps.
Pendant ce temps, préchauffez le four à 100°. Lavez les pots et les couvercles puis passez les au four pendant 15 minutes.
Pour voir si la gelée est cuite et a bien pris, faites tomber une goutte sur un coupelle. Si la goutte fige et ne s'écoule pas tout de suite c'est bon.

Versez dans les pots et laissez refroidir.

lundi 20 mars 2017

Soupe carotte, patate douce et échalotte

Une petite nouvelle de cette année que je note avant d'oublier jusqu'à l'année prochaine. Elle est très simple, rapide et plait beaucoup aux enfants.



Ingrédients :
2 patates douces
8 carottes
3 à 4 échalotes selon leur taille
30 g de beurre
1 cuillère à soupe d'huile
sel, poivre

Pelez les patates douces, les carottes et les échalotes puis rincez les.
Faites fondre le beurre avec l'huile dans une grande casserole.
Ciselez les échalotes et faites les fondre dans le beurre et l'huile jusqu'à ce qu'elles soient translucides.
Coupez les carottes en grosses rondelles puis faites les revenir.
Ajoutez les patates douces coupées grossièrement.
Faites bouillir un litre et demi d'eau à l'aide d'une bouilloire.
Versez l'eau bouillante et laissez cuire à petits bouillons pendant 30 minutes.
Salez, poivrez puis mixez la soupe à l'aide d'un mixeur plongeant.

dimanche 26 février 2017

Blanquette de veau

Un grand classique que je n'avais pas encore tenté. Il fallait absolument remédier à cela !
Dans mon souvenir, ma grand mère y mettait que des carottes et des champignons mais j'ai beaucoup aimé l'ajout des poireaux qui deviennent très fondants et épaississent la sauce.
Cette recette est facile mais nécessite un peu d'organisation du fait du temps de cuisson. On peut procéder en deux temps pour se faciliter la vie.La "pause" se trouvant après avoir fait cuire la viande et les légumes deux heures dans un faitout rempli d'eau.



Ingrédients pour 6 à 8 personnes : 
1,4 kg d'épaule de veau coupée en morceaux
500 g de collier de veau
6 carottes
3 blancs de poireaux
6 gros champignons de Paris
2 gros oignons
4 gousses d'ail
1 branche de thym
3 feuilles de laurier
20 cl de vin blanc
4 clous de girofle
10 grains de poivre noir
50 g de beurre + un peu
50 g de farine
100 g de crème fraîche épaisse d'Isigny
50 cl de crème liquide
le jus d'un citron
1 jaune d’œuf
sel

Recoupez un peu les morceaux de veau si besoin.
Mettez une grande quantité d'eau salée à bouillir.
Quand l'eau bout, ajoutez les morceaux de viande et laissez les deux minutes après la reprise de l'ébullition pour blanchir la viande.
Égouttez la viande en jetant l'eau et laissez la de côté. Nettoyez rapidement votre faitout et reprenez le.

Pelez les carottes et nettoyez le poireau puis émincez les. Laissez les de côté.
Pelez les oignons et émincez les.
Faites fondre un peu de beurre et faites suer les oignons. Laissez les cuire doucement jusqu'à ce qu'ils soient translucides. Ajoutez ensuite les gousses d'ail écrasées, les carottes et les poireaux.
Ajoutez le vin blanc puis mettez les aromates : grains de poivre, clous de girofle, thym et laurier.

Ajoutez les morceaux de viande et couvrez d'eau. Laissez cuire deux heures à couvert et à petits bouillons. Salez à mi cuisson.
Pendant ce temps, lavez et émincez les champignons puis faites le revenir à la poêle dans un peu de beurre.

Récupérez le bouillon en égouttant les légumes et la viande.
Réservez les légumes et la viande dans une nouvelle cocotte.

Prenez une grande casserole pour préparer la sauce.
Mettez 50 g de beurre à fondre. Ajoutez les 50g de farine pour faire un roux. Laissez cuire une minutes puis ajoutez un peu de bouillon. Délayez petit à petit et versez un litre de bouillon.
Laissez cuire à feu moyen jusqu'à ce que la sauce épaississe. Il s'agit de la même technique que pour une béchamel.
Quand la sauce a épaissi et nappe la cuillère, versez la sur les légumes et la viande dans la cocotte. Fermez le couvercle et mettez à feu très doux.
Préparez la dernière étape qui est facultative : mettez dans un bol, un jaune d’œuf, 150 g de crème fraîche d'Isigny et le jus d'un citron.
Il faudra ajouter cette préparation au dernier moment quelques minutes avant de servir. Par exemple quand vous retournez en cuisine pour faire cuire le riz.


Si vous avez des restes, il suffira de réchauffer doucement la sauce mais c'est délicieux aussi le lendemain.

lundi 13 février 2017

Joues de porc au cidre

Cela faisait très longtemps que j'avais envie de cuisiner de la joue de porc. J'ai dû faire 3 boucheries pour en avoir la quantité nécessaire mais ça valait le coup. Je me suis inspirée d'une recette des carnets de Julie mais je ne l'ai pas suivie à la lettre comme d'habitude. Avec des carottes, des champignons dans la sauce au cidre et à la moutarde puis avec des pâtes fraîches en accompagnement, cela faisait un plat bien complet. On a tous adoré. Je note très vite la recette pour ne rien oublier.


Ingrédients pour 6 personnes :
1,5 kg de joues de porc
2 grosses échalotes
2 oignons
3 à 4 gousses d'ail selon la taille
1 kg de carottes
500 g de champignons de Paris
3 cuillères à soupe de moutarde en grains
1 bouteille de cidre brut (75 cl)
beurre et huile
sel, poivre

Mettez un peu de beurre et d'huile dans le fond d'une cocotte.
Faites revenir les joues de porc sur chaque face et réservez les. Il nous a fallu procéder en deux fois. Déglacez avec de l'eau. Gardez le jus déglacé avec les morceaux de joue.

Pelez et ciselez les oignons et les échalotes. Faites les revenir dans le beurre et l'huile à feu moyen jusqu'à ce qu'ils soient translucides. Pendant ce temps, pelez les carottes et nettoyez les champignons.
Ajoutez les coupés en morceaux dans la cocotte. Pelez les gousses d'ail, retirez le germe et pressez les.
Mélangez régulièrement jusqu'à ce que les légumes soient tombés (un peu revenus et qu'ils aient rendu leur eau).

Remettez les morceaux de viande dans la cocotte avec le jus rendu.
Ajoutez ensuite 3 belles cuillères à soupe de moutarde à l'ancienne (en grains). Mélangez pour bien répartir puis versez le cidre. Salez, poivrez.
Laissez cuire à petits bouillons quelques minutes puis couvrez et laissez cuire 1h30 à couvert.
Le jour même ou le lendemain si vous avez commencé la veille, laissez cuire à nouveau à petits bouillons mais à découvert jusqu'à ce que la sauce ait bien épaissi.

A servir bien chaud avec des tagliatelles fraîches pour faire comme nous sinon au choix : pommes de terre, gnocchis, semoule,...

dimanche 5 février 2017

Potée pas tout à fait traditionnelle

Je n'avais pas à disposition tous les ingrédients pour une potée mais c'était pas mal quand même !
Je n'avais pas de carottes, je les ai remplacées par des navets boule d'or.


Ingrédients pour 4-5 personnes :
200 g de lard fumé
4 saucisses de Montbéliard
1 petit chou vert
6 navets boule d'or
6 pommes de terre
1 échalote
2 oignons
10 clous de girofle
quelques grains de poivre
sel

Faites bouillir une grande quantité d'eau salée. Commencez par laver et effeuiller le chou.
Coupez le ensuite grossièrement et plongez le 2 à 3 minutes dans l'eau bouillante. Égouttez puis laissez refroidir.
Pendant ce temps, pelez les légumes.

Prenez un grand faitout et faites y revenir les lardons. Ajoutez l'oignon et l'échalote.
Piquez un oignon de clous de girofle et mettez le de côté.
Quand l'oignon et l'échalote sont translucides et les lardons saisis, ajoutez au fur et à mesure qu'ils sont prêts les pommes de terre  et les navets.
Faites revenir le tout puis couvrez d'eau. Ajoutez le chou émincé et l'oignon avec les clous de girofle.
Ajoutez de l'eau pour que tout soit bien recouvert. Ajoutez ensuite les grains de poivre et du sel.
Couvrez et laissez cuire à petits bouillons pendant une bonne heure.
En fin de cuisson, enlevez le couvercle, montez un peu le feu et ajoutez les saucisses quand le bouillon est frémissant. Laissez cuire 10 bonnes minutes et servez bien chaud dans des assiettes creuses.

dimanche 15 janvier 2017

Risotto au potimarron et à la sauge

Il y a quelque temps lorsqu'il a fait très froid au début de l'hiver j'ai eu envie d'un risotto bien chaud et réconfortant. J'aime ajouter des légumes dans les risottos pour en faire un plat complet végétarien.
Là j'avais une petit potimarron sous la main et c'était parfait, du coup en plus, ce risotto avait une belle couleur chaude !


Ingrédients pour 3-4 personnes :
1 potimarron
300 g de riz rond
2 belles échalotes
6 feuilles de sauge
30 g de beurre
3 cuillères à soupe d'huile
3 cuillères à soupe de parmesan râpé

J'ai procédé en deux temps pour cette recette. Ce soir là, je les ai réalisées l'une à la suite de l'autre mais on peut faire la veille pour le lendemain si c'est pour le manger un soir de semaine.
Pelez le potimarron à l'aide d'un bon économe. Coupez le en deux et videz le.
Coupez le en morceaux de (2 cm environ).
Faites chauffer deux cuillères à soupe d'huile dans une casserole puis faites y revenir les morceaux de potimarron pendant 5 minutes. Baissez le feu (feu doux), ajoutez deux cuillères à soupe d'eau dans la casserole, salez, poivrez et couvrez. Laissez cuire à feu doux à couvert 15 minutes.

Pelez les deux échalotes et ciselez les. Faites bouillir un litre d'eau dans une bouilloire.
Prenez une grande casserole ou un wok et faites chauffer avec le beurre et l'huile restant.
Ajoutez les échalotes et faites les cuire jusqu'à ce qu'elles soient translucides environ 2-3 minutes. Ajoutez les feuilles de sauge. Ajoutez ensuite le riz.
Faites le revenir puis ajoutez un peu d'eau bouillante. Mélangez. Ajoutez petit à petit l'eau au fur et à mesure de l'absorption. J'ai utilisé environ le double du volume du riz en eau et la cuisson à duré dans les 25 minutes à feu moyen.
Lorsque votre riz est presque cuit, ajoutez le potimarron. Mélangez délicatement puis ajoutez le parmesan. Servez sans attendre pour le déguster bien chaud.

dimanche 1 janvier 2017

Sablés au épices pour fêter la nouvelle année

Bonne et heureuse année 2017 ! Nous avons préparé ces bonhommes en pain d'épices pour les apporter à la crèche demain. Je suis partie d'une base toute simple de sablés trouvé dans un Elle à table : 100 g de sucre, 200 g de beurre et 300 g de farine mais j'ai eu peur que cela fasse trop donc j'ai gardé les proportions mais réduit le poids de chaque ingrédient.


Ingrédients : 
200 g de farine
135 g de beurre (2/3 doux et 1/3 salé)
80 g de sucre
2 cuillères à soupe de mélange d'épices (cannelle en majorité avec des graines d'anis, de coriandre, de la badiane, de la cardamome moulus et du quatre épices)

Sortez le beurre une heure avant.
Mélangez dans un saladier la farine, les épices, le beurre et le sucre. Malaxez avec vos mains jusqu'à ce que cela forme une boule de pâte (j'ai ajouté deux cuillères à soupe d'eau).
Mettez la pâtes au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffez le four à 170°.
Façonnez une première fournée en mettant un partie de la pâte entre deux morceaux de papier cuisson et étaler avec un rouleau à pâtisserie puis à l'aide d'un emporte pièce, formez vos sablés.
Mettez les sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.
Enfournez pour 15 minutes.
Mettez les sablés sur un autre plat pour qu'ils refroidissent puis façonnez la 2ème fournée.

J'ai fait deux fournées et voilà la quantité que cela représente :